Dom Bernardo Vincelli

Les moines de tous les pays d’Occident vont inventer entre les XIIème et XVIIème siècles de nombreux élixirs. Ils possèdent la connaissance, la technique, les plantes et les épices.

Dom Bernardo Vincelli

Moine de l'ordre des Bénédictins, Vincelli aurait vécu au mont Cassin quand, en 1505, il aurait été envoyé avec d'autres frères italiens en Normandie.

Moine de haut savoir, il aurait été profondément versé dans l'étude de la philosophie hermétique. L'hermétisme est une philosophie qui trouverait son origine dans les doctrines d’Hermès Trismégiste. La philosophie hermétique s’intéresse avant tout à l’âme humaine dans ce qu’elle a de plus profond et de plus essentiel. Elle réunit à la fois des moyens d’accès à une connaissance occulte de la nature profonde de la constitution humaine et une vision transcendante des relations de l’homme avec l’univers visible et invisible. Les hermétistes recherchent les voies secrètes d’une science perdue.

L’alchimie était l’un des moyens permettant aux moines d’atteindre un niveau de connaissance supérieur. Vincelli n’aurait pas été un spécialiste de l'herboristerie mais bien plutôt un alchimiste.

A Fécamp comme ailleurs, les moines bénédictins s’intéressent de très près aux techniques de distillation et à l’étude des plantes.



Ils trouvent sur les falaises fécampoises toutes sortes de plantes médicinales comme l’angélique, l’hysope ou la mélisse. Les abbayes concentrent en leur sein de brillants philosophes, herboristes et alchimistes.

Les plantes et les techniques de distillation n'ont guère de secrets pour Vincelli. Il aurait ainsi élaboré plusieurs recettes dont l'une à base de plantes médicinales locales, agrémentée d'épices orientales qui aurait été renommée dans toute la région. Les Bénédictins fabriquèrent pendant près de trois siècles le fameux élixir de Frère Bernardo, production interrompue en 1789 par la Révolution Française.

Le grimoire Bénédictine® D.O.M.

Les événements entraîneront tout sur leur passage y compris la précieuse recette de Vincelli qui, si elle n'avait pas bénéficié d'un curieux concours de circonstances, aurait pu s'évanouir à jamais.